Doku 5 à Paris (enfin!)

Photos arrivée et séance

Dernière étape pour Doku 5. Nos réalisateurs kurdes: Awat, Tavga, San, Heshu et Hakar, ainsi qu’Ali, irakien de Tikrit, sont à Paris, dans l’espace qui a été mis à notre disposition par CFI, avenue de Wagram. Sauf San, ils viennent en France, et en Occident, pour la première fois.

Afaf Chebli, Astrid Robin et Pierre Laburthe (CFI) se sont chargés de l’organisation pratique et de la communication.

Parmi les intervenants français, à part Fulvia Alberti, Baudouin Koenig et Pascal Cesaro, des « représentants » des différents métiers du documentaire.

Kermanj se mesure à la tour Eiffel

À l'entrée de CFI, Marco, Milène, Alexis et Sylvie de dos

Les séances de travail sont intenses: un film par demi-journée. Un panel d’experts, venant de différents horizons, vont faire des remarques sur chaque film. Le regard est bienveillant mais critique: c’est ce qu’on leur demande, après tout, et tous jouent le jeu avec une grande disponibilité. Et bien que l’exercice ne soit pas simple pour « nos » réalisateurs (montrer sont film s’est s’exposer, nous le savons bien, nous autres réalisateurs!), ils réagissent avec une belle ouverture d’esprit et suivent avec intérêt des remarques qui doivent leur paraître parfois un peu abstraites!

Marco Nassivera et Fulvia Alberti

Les interventions vont souvent au delà du simple cadre de la critique du documentaire  présenté: d’un côté les français ont envie d’en savoir plus sur la situation au Kurdistan et en Irak, de l’autre côté nos amis rencontrent une culture différente et une différente manière de voir le documentaire. Une vaste thématique: désir de film, point de vue, place de l’auteur, indépendance politique et indépendance de regard…

Une séance de travail- "Ashes"

Pascal filme les séances

Marco Nassivera, rédacteur en chef d’ARTE Reportage (déjà notre complice à Bagdad, lors du séminaire « Filmer la politique ». Il nous suit pendant quatre séances, un record absolu (un grand merci, Marco!).

Thierry Garrel et Rose Paolacci

Des diffuseurs: Alex Szalat (Arte), Geneviève Boyer (France 5), Agnès Ravoyard (CFRT-France 2).

Christophe Barreyre

Agnès Ravoyard et Ali de Tikrit

Interviennent aussi Thierry Garrel, dont les remarques sont à la fois profondes et simples; Adrienne Fréjacques, directrice d’ARTE Édition; Rose Paolacci, directrice déléguéé à la coordination de France 3.

Mylène et Geneviève Boyer

Des producteurs : Christophe Barreyre (AMIP), Christian le Peutrec (Mano à Mano), Sarah Trévillard (Honky-Tonk), Cédric Bonin (Seppia).

Alex Szalat à côté de Tavga

Et, bien entendu, des réalisateurs: Mylène Sauloy, Alexis Marant, Bernard Debord, Sylvie Deleule, Daniel Cling.

Sylvie Deleule

Awat Ali

Des monteuses : Michèle Courbou, Corinne Godeau.

Michèle Courbou et Corinne Godeau

Au bout des trois jours, le travail n’est pas fini pour certains. Des films plus ambitieux que les autres: San retourne au montage avec Serge; Ali va se remettre à l’écriture avec Mylène et Hakar avec Michèle.

Heshu

D’un autre côté, nous préparons la projection finale, lundi 6 février à 20 h.

Mais ça c’est une autre histoire que vous allez découvrir les jours qui viennent…Pour l’instant, restons encore un peu avec nos intervenants:

Christian Le Peutrec

Hakar et Pascal

Thierry Garrel, Bernard Débord et Cédric Bonin

Th.Garrel et Pierre (CFI)

David Gormezano et Tavga

Adrienne Fréjacques et Agnès Ravoyard

Michèle et sa pomme

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Doku 5 à Paris (enfin!)

  1. pierre lafanechere dit :

    Alterdoc prend de l’ampleur Bravo. C’est très enthousiasmant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s